Doctr’in no.69 – Septembre 2011

A peine Hans Hoogervorst est-il arrivé à la tête de l’IASB qu’il aura déjà marqué de son empreinte l’institution. Sa prise de position sur le provisionnement, par les banques et les assureurs européens, de leur exposition au risque grec, traduit une volonté affichée de veiller à ce que les normes IFRS soient appliquées de manière cohérente dans le monde. Si cette préoccupation n’est pas novatrice sur le fond, elle l’est sur la forme !

En France, l’exposition aux dettes souveraines n’est pas le seul sujet de discussion. La prime dite de « partage des profits » suscite également de nombreuses interrogations, auxquelles l’ANC s’efforce de répondre avant la fin de l’année.

News

  • Programme de travail de l’IASB
  • Prime de partage des profits  : où en sont les discussions sur le provisionnement dans les comptes 2011 ?
  • Puts sur minoritaires  : Le Board de l’IASB rejette les propositions du comité d’interprétation
  • L’IASB approuve  l’interprétation IFRIC 20
  • Appel à commentaires sur des projets de « question – réponse » du SMEIG
  • ESMA (ex CESR)  : 11ème extrait de la base de données d’études comptables
  • Classement des OPCVM  en équivalent de trésorerie

Etudes particulières :

  • L’IASB  propose d’exempter de consolidation  les sociétés d’investissement
  • Dépréciation des actifs financiers  : vers un nouveau modèle « three bucket expected loss approach »
  • Contrats de location  : les dernières « redélibérations »

Documents à télécharger

Partager