Les sujets sensibles de l’information financière des grands groupes d’assurance européens au 31 décembre 2012

Les comptes des groupes d’assurance au 31 décembre 2012 ont été arrêtés dans un contexte persistant de crise économique, caractérisé par les éléments suivants : la poursuite de la faible croissance des principales économies mondiales ; le faible niveau des taux d’intérêt ; une volatilité des marchés à un niveau toujours élevé.

Les assureurs européens ont néanmoins bénéficié en 2012 de quelques signes encourageants sur les marchés financiers illustrés par :

  • une détente sur le marché de la dette souveraine en lien avec les mesures prises par la Banque Centrale Européenne et les responsables politiques ;
  • une bonne performance des marchés actions sur l’ensemble des continents.

Depuis 2008 et le début de la crise financière, les attentes des analystes et des investisseurs se sont renforcées en matière d’information financière en raison de la difficulté à appréhender l’exposition des assureurs aux difficultés économiques et leur performance dans un contexte toujours stressé.

Nous avons analysé l’information financière d’un panel d’acteurs européens de l’assurance et de la réassurance à partir de leur rapport annuel et de leurs supports de communication financière des résultats au 31 décembre 2012.

L’analyse est à la fois :

  • comptable lorsque nous nous intéressons à l’application des normes comptables internationales sur des sujets que nous percevons comme sensibles ;
  • financière et réglementaire lorsque nous avons élargi notre champ d’analyse à la communication financière sur les indicateurs de performance et la gestion du capital.

Les sujets suivants ont été retenus cette année :

  • l’information sur les écarts d’acquisition et les tests de recouvrabilité associés et l’information liée aux autres actifs incorporels ;
  • la communication des assureurs sur les instruments financiers, incluant les instruments dérivés, et les problématiques associées dans un contexte de marché toujours difficile ;
  • les impôts différés actifs et les informations requises sur cette nature d’actif et sa recouvrabilité ;
  • la communication sur l’Embedded Value et sur les principaux indicateurs de performance ;
  • l’information sur la gestion du capital dans u ncontexte de refonte réglementaire.

Documents à télécharger

Partager