Cahiers techniques

Vous trouverez ci-après les derniers cahiers techniques Mazars.

Ces cahiers approfondissent de manière pratique et illustrée les difficultés d’application des nouvelles normes IFRS.

Communication financière des groupes d’assurance au 31 décembre 2013

Les grands groupes d’assurance ont une nouvelle fois préparé leur communication financière dans un cadre normatif toujours en attente de l’adoption de la norme IFRS 4 phase 2 (qui fait toujours débat) et dans un contexte économique et réglementaire mouvant avec l’avènement de Solvabilité 2 et la désignation des acteurs systémiques.

L’application des normes sur la consolidation (IFRS 10, IFRS 11 et IFRS 12) dans la communication financière au 31/12/2013

L’application du « package consolidation », publié par l’IASB en mai 2011, est devenue obligatoire en Europe à partir du 1er janvier 2014 mais certaines entreprises ont fait le choix de l’appliquer de manière anticipée.

Sur la base d’une identification des pratiques retenues par ceux qui appliquent déjà ces normes, l’objectif de cette étude est de fournir une aide aux entreprises - largement majoritaires - qui s’apprêtent à appliquer pour la première fois le « pack conso » en 2014.

IFRS 11, Partenariats : l’essentiel de la norme en 30 questions / réponses

Le 12 mai 2011, l’IASB a publié la norme IFRS 11, Partenariats, qui annule et remplace IAS 31, Participations dans des coentreprises. Il se sera ainsi écoulé près de quatre ans entre la date de publication de l’exposé-sondage ED 9 (septembre 2007) et celle de la norme définitive. Quatre ans au cours desquels certaines parties prenantes auront tenté de faire entendre leur voix auprès de l’IASB. En vain. Une des plus grandes critiques formulées contre ED 9, à savoir la suppression de la méthode de l’intégration proportionnelle pour la comptabilisation des « joint ventures » – méthode pourtant considérée comme préférentielle par IAS 31 – aura in fine été rejetée par le normalisateur comptable international.

Les sujets sensibles de l’information financière des grands groupes d’assurances européens au 31 décembre 2010

Depuis 2008 et la crise financière, les attentes des analystes et des investisseurs sur l’information financière se sont renforcées en raison de la difficulté à appréhender l’exposition des assureurs. Nous avons analysé l’information financière d’un panel d’acteurs européens de l’assurance et de la réassurance à partir de leur rapport annuel et de leur support de communication financière sur les résultats au 31 décembre 2010.

IAS 36 / Dépréciation des actifs non financiers à long terme - l’essentiel de la norme IAS 36 en 40 questions/réponses

Cahier technique : la norme IAS 36 - 2009

La crise financière et la baisse des cours de bourse sont des indicateurs de potentielles pertes de valeur des actifs non financiers à long terme (incorporels, goodwills, corporels...).

Dans ce contexte, nombre de sociétés ont été confrontées aux difficultés de mettre en oeuvre les tests de perte de valeur prévus par la norme IAS 36, Dépréciation d’actifs. Ces difficultés sont accrues du fait du manque de visibilité sur les business plans dans un environnement économique et financier très incertain.

IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Cahier technique IFRS 5 - 2009

Guide pratique d’application et évolutions attendues

IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées, norme de convergence avec les principes américains, a représenté une véritable nouveauté pour beaucoup de groupes.

Appliquée depuis le 1er janvier 2005, cette norme récente suscite de nombreuses questions pratiques de mise en œuvre, en particulier du fait de la non récurrence des opérations entrant dans son champ d’application.

La mise en oeuvre d’IFRS 7 et du pilier 3 de Bâle II dans les établissements de crédit

Cahier Technique IFRS 7 - 2008

Les établissements de crédit sont confrontés à des changements significatifs en terme de réglementation à la fois pour la production de leurs comptes consolidés avec la première application, dès 2005 pour les établissements cotés, des normes de comptabilité internationales (IFRS) et de leurs amendements successifs mais également à partir de 2007 pour les états de reporting prudentiels qu’ils communiquent à leur organe de tutelle, la Commission Bancaire, dans le cadre de la réforme de Bâle.

Partager